Menu

Du lundi au vendredi
de 08h30 à 12h30 et de 14h à 19h.
Le samedi de 8h à 12h.

48 bis Henri Barbusse
59880 Saint-Saulve

Prendre rendez-vous
03 27 23 16 00

L'ostéotomie tibiale de valgisation

Pourquoi une ostéotomie tibiale de valgisation ?

L'arthrose (usure du cartilage) intéresse surtout un compartiment du genou : le compartiment fémoro-tibial médial. Cette arthrose partielle est le plus souvent associée à une déformation de la jambe entrainant un défaut d'axe du genou appelé genuvarum.
Ce genuvarum entraine une surcharge du compartiment usé.

L'arthrose partielle du genou (ou usure du cartilage) ne guérit pas spontanément et est irréversible. L'aggravation se fait de manière progressive entrainant une limitation progressive des activités : limitation du périmètre de marche et des mobilités, boiterie et marche de plus en plus difficile nécessitant parfois le port d'une canne. Le traitement médical devient alors inefficace.

L'ostéotomie tibiale de valgisation est une intervention dite conservatrice. Elle permet d'éviter ou plutôt retarder la réalisation d'une prothèse chez le sujet jeune (moins de 50 ans en moyenne) et actif. Elle consiste à corriger le défaut d'axe du genou dont l'origine se situe le plus souvent au niveau du tibia. Elle permet de décharger ainsi le compartiment usé en transférant l'appui sur le coté sain. Elle nécessite certaines conditions à sa réalisation et notamment un coté controlatéral sain, un défaut d'axe à corriger.

Le but de l'intervention consiste à décharger le compartiment usé en corrigeant l'axe du genou afin de soulager les symptômes et pour pouvoir permettre une reprise des activités.

Comment se déroule une ostéotomie tibiale de valgisation ?

L'intervention consiste à couper le tibia afin de corriger l'axe du genou.
L'intervention est menée sous anesthésie locorégionale (rachianesthésie) ou générale. C'est l'anesthésiste qui décide avec vous de la meilleure solution en fonction de votre état de santé en consultation pré-anesthésique.
L'opération est réalisée par une courte voie d'abord médiale mini-invasive à la face interne du genou.
Le tibia est exposé et coupé à la scie oscillante depuis la face interne du genou.
La correction de l'angle à apporter est préalablement calculée sur le bilan radiographique préopératoire.
Le trait de coupe ou d'ostéotomie est progressivement distracté afin d'obtenir la correction dèsirée. Une cale osseuse est mise en place dans le trait de coupe afin de maintenir l'espace. Enfin, une plaque vissée fixe la correction.

L'intervention dure 45 minutes à une heure.

Quelles sont les suites opératoires habituelles d'une ostéotomie tibiale de valgisation ?

L'hospitalisation dure 48 à 72 heures.
Un traitement intraveineux sera mis en place immédiatement en post-opératoire et adapté en fonction de la surveillance.
L'appui sur la jambe opérée sera le plus souvent interdit pour une période de 6 semaines. La déambulation s'effectuera à l'aide de cannes anglaises.
La rééducation du genou sera entreprise dans le service dès le lendemain et consiste surtout à récupérer la mobilité du genou.

Il n'est pas nécessaire d'aller en centre rééducation et la rééducation sera le plus souvent réalisée en ville au cabinet du kinésithérapeute.
L'arrêt de travail nécessaire varie de 1 mois en cas de travail sédentaire à trois mois post-opératoire.
La conduite automobile est souvent autorisée à 2 mois.
La reprise de sport et d'activité douces pourra être envisagée à partir du 3eme mois post opératoire en commençant par le vélo et la natation.
Les sports plus violents pourront être autorisés 6 mois après l'intervention.

Quels sont les risques et complications d'une ostéotomie tibiale de valgisation ?

Il existe des risques communs à toute intervention chirurgicale.
En dehors des risques liés à l 'anesthésie certains sont plus spécifiques à la réalisation d'une ostéotomie tibiale :
Un hématome peut se produire : il est fréquent et nécessite rarement une évacuation chirurgicale ou une transfusion.
La survenue d'une infection est rare. Elle nécessite de réaliser un lavage chirurgical ainsi qu'un traitement antibiotique pendant plusieurs semaines à plusieurs mois.
Les phlébites et embolie pulmonaire sont les conséquences de caillots de sang se bloquant dans les veines de la jambe et la cuisse. Les phlébites sont fréquentes mais il s'agit souvent de « petites phlébites » qui amènent simplement à prescrire des anticoagulants plus longtemps. L'embolie pulmonaire est beaucoup plus rare et correspondant à la migration de ces caillots dans les veines pulmonaires.
Une atteinte des nerfs et des vaisseaux à proximité de la zone opérée est exceptionnelle pendant l'intervention et peut entrainer une perte partielle de la sensibilité et de la motricité de la jambe.
L'ostéotomie peut rarement ne pas consolider et nécessiter une nouvelle intervention. Cette liste n'est pas exhaustive. Votre chirurgien évaluera avec vous le rapport bénéfice/risque de cette intervention dans votre cas particulier et se tient à disposition pour tout renseignement complémentaire.

Quels sont les résultats attendus d'une ostéotomie tibiale de valgisation ?

Il faut en règle générale 3 à 6 mois avant d'obtenir le résultat. Les résultats sont bons et permettent dans plus de 90 % des cas d'obtenir un soulagement. A la différence des prothèses de genou, l'articulation naturelle est conservée. L'ostéotomie permet de reprendre les activités physiques plus soutenues. Elle est souvent proposée chez des sujets jeunes (< 50ans) et dèsireux de reprendre une activité sportive. L'intervention permet en moyenne d'obtenir des résultats sur 10 à 15 ans.

Contactez-nous

Consultez également :