Menu

Du lundi au vendredi
de 08h30 à 12h30 et de 14h à 19h.
Le samedi de 8h à 12h.

48 bis Henri Barbusse
59880 Saint-Saulve

Prendre rendez-vous
03 27 23 16 00

Instabilité de la cheville

Qu’est ce qu’une laxité chronique de la cheville ?

La cheville est l’articulation reliant les deux os de la jambe au pied .Elle est composée de deux articulations la sous-talienne peu mobile et la tibio-talienne où s’exerce la majorité des mouvements.
La stabilité de la cheville est assurée par la congruence de l’articulation et des ligaments. Parmi ceux-ci, le ligament collatéral externe ou fibulaire empêche le pied de partir vers l’intérieur.
Une distension des ligaments peut survenir dans les suites d’une entorse de la cheville et peut être à l’origine d’un jeu résiduel dans l’articulation entrainant des manifestations d’instabilité appelées alors laxité antérieure chronique.

Quelles sont les causes d’une laxité de la cheville ?

L’entorse latérale de la cheville est la plus fréquente des lésions ligamentaires. Elle correspond à un mécanisme de torsion du pied vers l’intérieur et entraine une mise en tension brutale du ligament collatéral latéral. Sa gravité est variable de la simple élongation à la déchirure complète du ligament collatéral. Elle peut s’accompagner de lésions du cartilage de la cheville (fracture ostéochondrale). Le traitement consiste à immobiliser la cheville afin de favoriser la cicatrisation des ligaments. Il s’en suit une rééducation proprioceptive.
Le plus souvent ses lésions guérissent sans séquelles après un délai de 2 mois.

La laxité chronique de la cheville est la conséquence d’entorses à répétition qui aboutissent à l’insuffisance de l’appareil ligamentaire.

Quels sont les symptômes et les conséquences d’une instabilité latérale de la cheville ?

Le jeu résiduel ou laxité occasionne une cheville instable.
La cheville se déboite ou lâche lors de la marche en terrain accidenté ou lors de la pratique d’activités sportives.
Des gonflements surviennent également fréquemment.
Des blocages sont possibles en présence d’un corps étranger de nature ostéocartilagineuse.

Quelle est l'évolution habituelle ?

L’appareil ligamentaire n’a pas de capacité de régénération spontanée.

L’instabilité sur le long terme va favoriser l’apparition des lésions du cartilage. Cette instabilité est d’ailleurs le facteur favorisant principal d’arthrose de la cheville.

Quelles sont les solutions ?

Dans un premier temps, il est toujours recommandé de commencer un protocole de rééducation. La plupart des patients sont améliorés grâce à cette rééducation proprioceptive.
En cas d’insuffisance du traitement médical, il peut être proposé une reconstruction ligamentaire qui permet de reprendre les activités sportives dans de bonnes conditions de stabilité.

Contactez-nous

Consultez également :